Les Puces Rouennaises !

Pour cette 38e édition des Puces Rouennaises, le Parc des Expositions ouvrira ses portes du 7 au 9 Septembre.

Les Puces Rouennaises offrent un large choix de marchandises dont la qualité est certifiée par des experts.

Regroupés dans 5 halls ainsi que dans la grande entrée Parvis (verrière), près de 250 brocanteurs présenteront leurs dernières « merveilles » aux 15 000 visiteurs attendus.

Mobilier industriel ou des années 70, meubles en bois rustiques, mode vintage, bibelots, livres de collection, curiosités, vêtements anciens ou encore objets de décoration seront – entre autres – à découvrir aux dédales des allées.

Pour guider les visiteurs lors de leurs achats, un service d’experts est mis gratuitement à leur disposition pendant toute la durée du salon. Experts en antiquités, ils aideront les visiteurs à estimer leurs coups de coeur et répondront à toutes leurs questions concernant la restauration, la valeur ou l’histoire des objets qui les intéressent.

Chiner un objet rare, compléter une collection, personnaliser son intérieur ou tout simplement se faire plaisir, voilà ce que proposent Les Puces Rouennaises !

Pour tous les goûts et tous les budgets, les Puces Rouennaises raviront les chineurs, amateurs d’art mais aussi les amoureux de décoration !

 

L’EXPO : Les Céramiques

Le GEVAC (Groupe d’Etude et de Valorisation du pAtrimoine Céramique de Normandie) a été créé en 2017 à l’initiative d’un groupe de passionnés de céramiques populaires normandes.

L’association a pour objectif général de regrouper et d’approfondir les connaissances sur le thème de la céramique normande et de son histoire.

En premier lieu, le GEVAC est un cadre favorisant l’échange d’informations entre les membres adhérents, et le partage de connaissances. Ces échanges ont lieu lors de réunions, de rencontres ou de séances de détermination au cours desquelles de nombreuses pièces de céramiques sont présentées donnant lieu à autant de discussions enrichissantes. Au cours de ces réunions, l’accent peut être mis sur un centre potier en particulier, ou sur une poterie mystérieuse à identifier.

En second lieu, l’activité du GEVAC est tournée vers l’étude de l’histoire locale. La céramique populaire a accompagné les hommes de tous temps et ainsi raconte l’histoire de nos régions.

La sensibilisation des élus de communes possédant un passé potier est donc également un objectif de l’association qui participe à l’inventaire, la préservation et la mise en valeur du patrimoine potier régional.

Un autre objectif important est de sensibiliser et de collecter de l’information auprès du public, parfois érudits locaux qui ont la mémoire de l’histoire de leur commune et de sa tradition potière.

Enfin, le GEVAC a vocation d’aider les musées régionaux à acquérir des céramiques normandes, en signalant la présence de pièces d’intérêt sur le marché de l’art et, dans la mesure du possible, en participant à leur achat. L’association peut en effet disposer d’une plus grande réactivité que des structures publiques soumises à des délais administratifs. Ce travail collaboratif peut également prendre la forme de l’incitation au don ou de la participation à des collections muséales.

Le GEVAC de Normandie souhaite ainsi diffuser la connaissance de l’histoire potière régionale auprès du plus grand nombre, en produisant des écrits synthétisant les connaissances collectées (notes, articles, ouvrages…) mais aussi par une communication interactive (internet, réseaux sociaux…). L’association propose également des expositions de céramiques dans le cadre de manifestations grand public ou le prêt de pièces dans le cadre d’expositions temporaires thématiques de musées.

L’adhésion au GEVAC est libre, simples curieux, personnes de bonne volonté, passionnés de patrimoine, érudits ou non… bref toute personne désireuse de faire avancer, faciliter et partager des connaissances contribuant à la (re)découverte du riche passé potier normand.

 

Pour nous contacter : gevacdenormandie@gmail.com

Pour nous suivre sur facebook : GEVAC de Normandie

 

 

Télécharger l’article de presse


par Thibault Villers

 

Site à consulter :http://www.salons-antiquaires.com/2016_salons-antiquaires_art-contemporain_design_antiquites-brocante_foires.html